Candidat à la députation, le ministre Tony Mwaba lance sa campagne électorale dès ce samedi!

 

Actuel Ministre de l’Enseignement primaire, sécondaire et technique (EPST), Tony Mwaba Kazadi est également candidat député national pour la législative du 20 décembre 2023. C’est ainsi qu’il communiera, samedi 25 novembre 2023, avec ses électeurs.

C’est une façon pour ce professeur et juriste de formation rendre compte à ses sympathisans sur ses différentes réalisations depuis qu’il est à la tête de l’Enseignement congolais.

Membre du parti au pouvoir l’UDPS, M. Mwaba profitera aussi de cette occasion pour mettre en avant les avancés faites par le chef de son parti politique, Félix Tshisekedi (ndrl. chef de l’État) et candidat à sa propre réelection.

D’ailleurs, sur son compte X (ex-Twitter), M. Mwa a réinteré son engagement à Tshisekedi en ces termes: « J’ai choisi de voter et faire voter le numéro 20 pour Consolider les acquis…et éviter de confier mon pays entre les mains d’une brochette des candidats qui n’ont présenté aucun programme alternatif et crédible, à part des incantations programmatiques inspirées par la haine viscérale », a – t-il écrit.

Lors d’un entretien accordé à un média congolais, M. Mwaba s’est également félicité de tout ce qu »il a apporté comme changement ou ajout dans le secteur de l’enseignement: « Nous avons facilité la suppression de tous les frais de scolarité que payaient les parents au niveau primaire.  »

Et d’ajouter:  « Tous ces frais; bulletins scolaires, d’identification des élèves ainsi que ceux de participation à l’examen national de fin d’études primaires sont désormais pris en charge par l’État congolais ».

Félicitations indirectement de Félix Tshisekedi

Selon les données du ministère de l’EPST, le Trésor public a assuré la prise en charge de 266.220 enseignants nouvelles unités (NU) et personnels des bureaux gestionnaires. L’effectif des enseignants payés est passé de 410.254 à 676.454. Des chiffres auxquels le Chef de l’État Félix Tshisekedi s’est félicité, dernièremen, lors de son discours devant les deux chambres réunis en congrès.

C’est en avril 2021 que ce juriste de formation et membre de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a été nommé ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique le 12 avril 2021.

« M. Mwaba Kazadi a fait de la lutte contre la fraude et le détournement à l’EPST sa priorité« , a déclarév  un membre de ce secteur. « Il a mis à nu le recrutement massif des nons enseignants, des enseignants fictifs ou encore des écoles fantômes. Il est parmi les ministres qui ont bien fait leur travail. « a – t-il conclu.

About The Author