Au Mali, un prêtre allemand libéré après un an de détention!

 

Le prêtre Hans Joachim Lohre est enfin libre. L’allemand avait été enlevé, le 20 novembre 2022 dans la capitale malienne, Bamako.

Surnommé par la communauté chrétienne de Bamako ‘Ha-Yo (ndlr. suite au diminutif de son prénom),  Hans Joachim Lohre a été finalement libéré, dimanche matin 26 novembre. Jusque – là aucun détail n’a encore été relevé sur les circonstances de sa libération. Ni Berlin et ni Bamako n’ont pas encore communiqué officiellement sur ce dossier.

Lohre avait été retenu en otage d’une année et six jours par le Jnim, le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans, lié à al-Qaïda, selon les différentes sources françaises.

Deuxième allemand libéré au Sahel

Âgé de 65 ans, il vit depuis une trentaine d’années au pays. Avant son enlèvement, il dispensait des cours à l’Institut de formation islamo-chrétienne (IFIC) de Bamako, une institution engagée dans le dialogue inter-religieux, selon la radio France internationale (RFI).  Il était également secrétaire national d’une commission de dialogue interreligieux.

Ha-Yo est le deuxième Allemand libéré en moins d’un an au Sahel, après son compatriote Jörg Lange, humanitaire enlevé le 11 avril 2018 dans l’ouest du Niger — une région frontalière du Mali en proie aux agissements de groupes jihadistes — et libéré le 10 décembre 2022, explique l’AFP.

 

About The Author